•  

    Ecouter "Ma chanson.net"

     

    et les suivantes qui composent

    un "album.net"  intitulé "Chansons internotes"

     

           2. Collé à la Terre          

    3. L'ombre

    4. Du fond de l'eau

    5. Midi

    6. Un ego sans égal

    7. Amour maison

    8. La fontaine aux chansons

    9. Le buzz

     10. Société humaine

      11. Assurbanipal

    12. Labyrinthe

     

     Arrangements, instruments, chœurs, enregistrements : Bernard Leroux  http://bernardlhermitte.eklablog.com/

    Piano : Christian Perrot

    Choeurs, chant 8 : Louise Taburet

     

     Paroles et musiques : Jean-Luc Taburet SACEM

     Textes : voir pages des chansons depuis la liste

     

     

     

    Ceci n'est pas une chanson...

     

    Entre rien et pas grand chose

    Il y a mes refrains et ma prose

    Pourtant je voudrais vous chanter

    Ces temps complètement barrés

     

    Sans être auteur dans la Pléiade

    Grand compositeur de ballades

    Je peux aider, rendre service

    Porter mes vers à l'édifice

     

    Et puisque nous sommes en guerre

    Contre un virus totalitaire

    Je veux écrire, tel un trouvère

    Une chanson de gestes barrières

     

    Plus de copains aux alentours

    Moins de câlins et moins d'amour

    Mais je continue à proposer

    Paroles et musiques accouplés

     

    Dans ce moment si médical

    C'est un soin, un besoin vital

    Même traité d'insignifiance

    Ecrire répond à une urgence

     

    Sans être Hugo, Brel ou Homère

    A peine artiste imaginaire

    Pour une plume, je préfère

    Une muse à la muselière

     

    Loin des palmes académiques

    De la panacée, du remède magique

    Ecrire un poème ou un texte

    Est un tic, un toc, un réflexe

     

    Activité non essentielle

    Amas de consonnes, de voyelles

    Ils sont mes refrains et ma prose

    Entre rien et pas grand-chose...

     

       

    "Entre rien et pas grand-chose"  Décembre 2020

     

     

     

     Ah, et puis... une dernière petite chose

    J'avais dit... de l'art... pas de l'arthrose !

     

     

  •  

    Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM

      

    Illustration de la puissance de la nature

    avec la volonté de vivre de ce chardon

    dans nos fraisiers...

     

     La vérité de la terre

     

     

     

    Ecouter "La vérité de la Terre"

     

    Avant d'y mettre les deux pieds devant

    Plonges-y les deux mains dedans

    Et retourne au profond mystère

    De la terre nourricière

     

    Avant financier, banquier, trader

    Le labour est le vrai labeur

    Nous sommes le fruit des éléments

    De l'aube jusqu'à la nuit des temps

     

    Déjà

    Elle résonne en toi

    Chaque jour, à chaque pas

     

    Sens-la

    Au bout de tes doigts

    Et tu entendras

     

    Avant d'y mettre les deux pieds devant

    Plonges-y les deux mains dedans

    Et retrouve les raisons premières

    De la chaîne alimentaire

     

    Quitte ce rôle de manager

    Pour le geste auguste du semeur

    Nous sommes là, portés par le vent

    Et les rayons du soleil brûlant

     

    Avant d'y mettre les deux pieds devant

    Plonges-y les deux mains dedans

    Retrouve le goût de la poussière

    De notre existence passagère

     

    A quoi bon l'argent comme valeur

    Cette fausse monnaie du bonheur

    Sans la pluie pour les fleurs des champs

    Nous ne sommes que des indigents

     

    Déjà

    On la perçoit

    Dans le tumulte et le fracas

     

    Demain

    Elle pourrait bien

    Ne plus répondre à nos besoins

     

    Avant d'y mettre les deux pieds devant 

    Plonges-y les deux mains dedans

     

     

     


    12 commentaires
  •  

    Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM 2021

     

     Sans transition... comme on le dit parfois entre deux infos...

     

    Ecouter "Défèque news"

     

     

    Dérapage mal contrôlé

    Dépêche non vérifiée

    Dans les médias en stress

    Elles germent et font florès

     

    Embrouillamini, charabia

    Bullshit, gloubi-boulga

    Y'a de la casse dans le breaking

    Faut débunker le débriefing

     

    Défèque news

    L'info au ras de la bouse

    Les chaînes, les radios jalouses

    Prennent la mouche, ont le blues

     

    Des fake news

    Quand la vérité se loose

    Qu'elle prend des airs de barbouze

    Pour le fun ou le flouze

     

    Rumeur, légende urbaine

    Emotion mise en scène

    Le vrai n'est plus normal

    Ecrit dans le journal

     

    De l'image trafiquée

    Aux théories frelatées

    Mais après la distillation

    On vire à la prohibition

     

    Défèque news

    L'info au ras de la bouse

    Les chaînes, les radios jalouses

     Prennent la mouche, ont le blues

     

    Des fake news

    Accrochées comme des ventouses

    Les réseaux qui les épousent

    A New-York, à Mulhouse

     

    Défèque news

    L'info au ras de la bouse

    Les chaînes, les radios jalouses

     Prennent la mouche, ont le blues

    Des fake news

     

     


    10 commentaires
  •  

    Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM

     

     

    Ecouter "Le plus beau voyage"

     

     

    Le plus beau voyage

    Il est dans l'amour

    Les plus beaux messages

    Viennent des troubadours

    Nos émotions, nos évasions

    Reposent sur le sable de quelques chansons

    Le  plus beau voyage

    Il est dans l'amour

     

    Le plus beau paysage

    Est un regard d'amour

    Le plus doux rivage

    Une peau de velours

    De la jeunesse aux lendemains

    Surtout ne me laisse pas seul en chemin

     

    Je serai ton île

    Tu seras mes ailes

    Je serai le fil

    Toi, l'hirondelle

    Un amour fragile

    Nous sera fidèle

    Partout, même les villes

    Pour nous, seront belles

     

    Le plus beau voyage

    Il est dans l'amour

    Malgré les virages

    Malgré les détours

    Nos mains se tiennent, alors le froid

    L'orage même, rien ne nous atteindra

     

    Le plus bel hommage

    Est un doux discours

    Des mots que l'on partage

    Jour après jour

    Et si les ondes ne changent pas

    Nous aurons le monde, des murs et un toit

     

    Refrain

     

     


    3 commentaires
  •  

    Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM

     

    Autre chant d'amour et du départ... réalisé, il y a quelques années, avec les moyens de l'époque...   Issoudun, que je ne connais pas, doit être une jolie petite ville où il fait bon vivre... mais, c'était trop tentant...   

     

     

    Ecouter "Le dissident d'Issoudun"

     

     

    C'était un dissident

    Qui venait d'Issoudun

    Qui gagnait en soudant

    Sa vie et qui, soudain

    Se dit que décidant

    De faire dix sous d'un

    Il irait au Soudan

    Poursuivre son chemin

     

    Au Soudan ou ailleurs

    Peu importe le nom

    Pourvu que ce soit ailleurs

    Loin de ce trou bidon

    Là où pendant des lustres

    Pour presque pas un rond

    Et un patron illustre

    Il trimait comme un con

     

    Le dissident d'Issoudun

    Qui voulait faire dix sous d'un

     

    Pour être original

    Et le plus loin d'ici

    C'est vers la capitale

    Que glissait notre ami

    Un futur idéal

    Se présentait à lui

    Et ce fier animal

    Rêvait de voir Paris

     

    Au sortir d'une ville

    La sienne précisément

    Il vit une jeune fille

    Qui cherchait un passant

    Il prit cette tendresse

    Et son équipement

    Pour aller à vitesse

    Au hasard, simplement

     

    Le dissident d'Issoudun 

    Qui voulait faire dix sous d'un

     

    A voyager ensemble

    Des liens sont apparus