• Cadeau divin

     

     

     

    Je pose le pied sur la terre

    Et j’écrase des milliers de vies

    Je cueille quelques primevères

    J’arrache mauvaises herbes et orties

     

    Sur la vitre de mon pare-brise

    Quantités de destins se brisent

    Et sous mes roues, le hérisson

    Va rendre gorge et ses poumons

     

    Je n’y peux rien si je suis cruel

    La nature m’a fait criminel

    Peut-on parler de cadeau divin

    Etre né tueur par négligence ou par besoin

     

     Dans mon jardin, dans mon verger

    Il me faut encore massacrer

    J’occis toute forme de vermine

    Je pulvérise, j’extermine

     

    Les pucerons sur mes rosiers

    Fourmis, cafards ou araignées

    Quand je traite à l’insecticide

    C’est un carnage, un génocide

     

    Pour garnir le fond de mon assiette

    Accompagner mes coquillettes

    Il faut bien que quelques abats

    Viennent mettre leurs pieds dans mes plats

     

    Crevettes, homards ébouillantés

    Veaux, vaches, cochons menu hachés

    Les petites bêtes se bousculent

    Pour finir sous mes mandibules

                 

    Je pose le pied sur la terre

    Et j’écrase des milliers de vies

     

    Paroles et musique: Jean-Luc Taburet

    SACEM


  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Octobre à 06:37

    Bonjour Jean , oui un texte qui est vrai mais je n'ai pas ton module musical ! . Bon week end à toi , bisous , escapade , 

      • Vendredi 6 Octobre à 10:21

        Bonjour Escapade, pour la mise en ligne de ces chansons,  je n'utilise que les outils mis à disposition par Eklablog. Je n'ai pas de module particulier. Récemment, j'ai eu des problèmes de lecture, les curseurs étaient grisés et inopérants. Un ami m'a dépanné en m'expliquant qu'il s'agissait d'un problème de lecteur de la plateforme ... les navigateurs Firefox et Chrome considèrent Flash player (qui doit disparaitre bientôt ) comme dangereux et que les sites évoluent désormais vers le htlm 5 ... ou quelque chose comme ça...  je me souviens avoir habité au 1er étage d'une hlm... mais je crois que cela n'a rien à voir... Bonne journée Bises. Jean-Luc

    2
    Vendredi 6 Octobre à 14:34

    S'il n'y avait pas d'autres cruautés sur terre, ce serait le paradis !!! clown

    Mais c'est pas faux tout ça .............

    Jolie musique, j'aime bien mais je retrouve d'autres chansons à toi en l'écoutant.....et il me manque du coup un peu d'originalité  clown.....j'adore pourtant le dernier morceau musical juste avant  à la fin de la chanson.......après, comme je ne sais pas mettre les bons mots "techniques" sur mon ressenti, tu ne dois pas trouver ce commentaire très pertinent......

    Merci pour ce bon moment

    A très vite ...Bises

      • Vendredi 6 Octobre à 16:15

        Sur le fond, en dehors des autres cruautés que tu évoques et qui ne sont pas l'objet de cette chanson, il y a une magnifique création... dont nous occuperions le sommet ... où, pour exister et durer, la vie doit se nourrir d'autres vies (sans évoquer l'aspect moucherons sur le pare-brise)... si quelqu'un est à l'origine et à la baguette de tout cela, on ne peut que le féliciter...! Il ne restera que le sable et la pierre pour ceux qui pensent contourner le piège en étant végétariens, pour peu que l'on découvre un jour que les végétaux sont dotés d'un système nerveux et sont des créatures sensibles (on sait déjà que certaines plantes apprécient la musique classique...). Sur le côté parenté avec d'autres chansons, ce n'est pas tout à fait étonnant, chez les artistes (re)connus cela se retrouve ... et ma comparaison s'arrêtera là. Ton commentaire est pertinent parce que sincère, ce dont je te remercie. Tu as tout à fait raison de parler de ressenti, c'est l'important. Je considère qu'une chanson n'a pas à être expliquée, elle doit toucher d'une façon ou d'une autre... je viens sans doute de rédiger le plus long de mes commentaires sur le blog, mais j'ai éprouvé le besoin d'en dire un peu plus parce qu'il s'agit de ce que nous sommes... et là, après plusieurs jours passés à la mise en forme de ce morceau... j'ai besoin de sortir prendre l'air... dans mon jardin, dans mon verger...

        A bientôt. Bises

    3
    Vendredi 6 Octobre à 16:24

    Bien la basse! (et le reste aussi)...

    Voilà une chanson bien savoureuse!

    La moitié des effectifs animaliers a disparu depuis 40 ans...Ca laisse à réfléchir! Il y a de moins en moins de moucherons sur nos pare-brises. Demain, un monde mort...

    Et qu'est ce qu'on va manger?

      • Dimanche 15 Octobre à 12:18

        Hello Bernard, la basse me semblait mieux que dans les précédentes ... merci de confirmer ! Je continue de découvrir les possibilités de Studio One... je me suis souvenu aussi (depuis M. Barack Obama...) que j'ai une Fender... très utile et pratique avec les nombreux outils du logiciel...

        On prévoit des océans vides en 2050...  mais les sacs en pastique y constituent déjà un véritable continent, à ce qu'on dit ...

         

    4
    Lundi 9 Octobre à 10:34

    Bonjour

    belle chanson, et oui l'humain est le plus grand des tueurs animaliers

    5
    Vendredi 13 Octobre à 10:16

    Bonjour

    un petit message pour souhaiter un beau et chaud weekend avec les beaux jours qui restent encore un peu cet automne

      • Dimanche 15 Octobre à 11:28

        Merci ! un week-end qui vient ponctuer une bien belle semaine de randonnées en Lozère ... dans mon jardin, dans mon verger ... mais pas que ... Bon weekend avec du soleil à toi, également, ainsi que pour les jours qui suivent puisque le temps semble peu se soucier du calendrier... inquiétant et agréable à la fois ...  

    6
    Lundi 16 Octobre à 11:58

    Bonjour

    retour au dernier article d'une charmante chanson pour ce cadeau

    les jours d'automne continuent a faire du chaud temps et bien beau

    on en profite avant le frais, le froid et les pluies

    qui vont nous surprendre ces jours ci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :