• Les marchés ont gagné

     

     

    Je me souviens d’un mur

    Etrange architecture

    Séparant les pays

    En deux clans ennemis

     La folle construction

    Aux pauvres fondations

    Vit venir le moment

    Du grand effondrement

     Alors le monde est devenu mondial

    L’économie ultra libérale

    Mais, dommages collatéraux

    La mort de nos acquis sociaux

     

    C’est pas que je sois nostalgique

    De ces périodes utopiques

    Mais les marchés ont gagné

    Et on va en baver

    Je ne suis pas un supporter

    Des grillages ou des rideaux de fer

    Mais les marchés ont gagné

    Et on va dérouiller

     

    Quand les marchés régulent

    Lorsque l’état recule

    Les fonds, les capitaux

    Trouvent l’eldorado

     Quand l’administratif

    Face au spéculatif

    Met les genoux à terre

    C’est le pied pour les affaires

     Et pour encore plus profiter

    Il va falloir tout niveler

    Par le haut pour le capital

    Par le bas pour le droit social

     

     C’est pas que je sois fanatique

    Des sociétés bureaucratiques

    Mais les marchés ont gagné

    Et on va en baver

     Il n’y a plus ni Est, ni Amérique

    L’unique boussole aujourd’hui c’est le fric

    Les marchés ont gagné

    Et on va déguster

      

    Depuis que les pactoles

    Sont les rois du pétrole

    La quête des pépites

    Ne voit plus de limite

     Dans la compétition

    Aux valorisations

    La mise en concurrence

    Des pauvres entre eux est une chance

     Les uns se gavent à la bourse

    Les autres rament pour faire les courses

    Il y a de beaux fruits dans la crise

    Au milieu des queues de cerises

     

    G20, OMC et FMI

    Régentent le nouvel ordre établi

    Pour les marchés qui ont gagné

    Qui vont nous en faire baver

     Allende, Cuba et cetera

    Maintenant Tsipras qu’il faut mettre au pas

    Les marchés ont gagné

    Et on va en baver

    Les marchés ont gagné

     

    Paroles et musique: Jean-Luc Taburet

    SACEM 2015


  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Février 2016 à 13:55

    De visite sur ton blog , je découvre et cette chanson qui me plait particulièrement par son texte et son message.

       Merci pour ce partage.

          Musicalement.

    Eric V.

    2
    Mercredi 24 Février 2016 à 15:13

    Dis donc ! belle écriture ! Sujet difficile qui plus est !

    3
    Dimanche 24 Avril 2016 à 11:24

    L’unique boussole aujourd’hui c’est le fric !!!

    Tout est résumé ...comme je te j'ai déjà dit bravo pour ce texte ....mais après bien du recule.et comme je commence à bien connaitre tes chansons, j'ai une préférence pour celles qui sont plus tendres ou,  à l'opposé plus dynamique !!!  quand tu parles d'amour c'est tellement joli !!!   ceci dit il est nécessaire je trouve pour un artiste de savoir tout traité et pour tous les goûts....et là tu le fais vraiment bien       Bravo

      • Dimanche 24 Avril 2016 à 12:18

        C’est mon côté citoyen du monde … les pieds sur terre … la tête dans les étoiles  … ça peut être douloureux !

    4
    Mercredi 23 Août à 12:27

    Bonjour

    et meme le style EN MARCHE tant voulu aux elections subit la loi des marchés,

    marcher ainsi c'est malheureusement ce que l'on doit aller faire dans notre bonne voie et sans donner d ela voix, pas assez d'opposition, il a le spleins pouvoirs pour faire la politique d'Europe sans que l'on puisse bien reagir contre

    les marchés ont gagné et les marcheurs ont des cors aux pieds

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :