• Les juilletistes et les aoûtiens

     

     

    Les juilletistes et les aoûtiens

    Sont deux bandes de sacrés vauriens

    Qui déferlent dès le début de juin

    Dans le désordre, vers des buts lointains

     

    Les juilletistes et les aoûtiens

    Ont préparé sur cartes Michelin

    Depuis longtemps, à coups de combien

    Leur aventure comme des gamins

     

    Longues files de bagnoles

    Dans des odeurs de pétrole

    Au péage, en plein cagnard

    Ils sont heureux, les veinards

     

    Les juilletistes et les aoûtiens

    Ont pris leurs bâtons de pèlerins

    Pour ne plus courir vers le turbin

    Mais dans les lavandes et les champs de thym

     

    Les juilletistes et les aoûtiens

    Avec ou sans leurs chiens

    Prennent le large, se taillent un chemin

    Vers la montagne ou le sable fin

     

    Et la fumée des grillades

    Se mélange à celle des moteurs

    Crème solaire et baignade

    Au mètre carré de chaleur

     

    Mi-juilletiste, moitié aoûtien

    Comme les autres, moi, j’attends mon train

    J’ai dans mon sac, des rêves sans fin

    Que je vous raconterai, si je reviens

     

    Mi-juilletiste, moitié aoûtien

    On se reverra quand j’aurai pris mon bain

    Pour le moment je vous serre la main

     Et je vous dis, à la saint glinglin

     

    Paroles et musique : Jean-Luc Taburet

    SACEM 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Avril 2016 à 11:38

    Une chanson qui sera bientôt de circonstance ! cool

    Bonne journée

    2
    Vendredi 15 Avril 2016 à 12:30

    ha !!! un petit peu moins la pêchou celle la !!! il faut plus l'écouter !!! en plus j'ai été dérangée par le tel....donc je relance !!! lol

    3
    Vendredi 15 Avril 2016 à 13:01

    Si si c'est bon...bises à très vite 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :