• Les Pappys

     

     Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM 2019

     

        En référence à un groupe... "Les Poppys"... et cette chanson... "Non, non, rien n'a changé" ... que les moins de cinquante ans peuvent ne pas connaitre...  

     

     

     

     

    Ils accrochaient à leurs cheveux

    Les fleurs qui les rendaient heureux

    Ils dansaient tout nus dans la boue

    Parce qu'ils avaient des rêves fous

     

    Ils chantaient l'amour et la paix

    La vie des parents, plus jamais

    N'envisageaient que le bonheur

    De construire un monde meilleur

     

    Oui, oui, tout a changé

    La terre est complètement polluée

    On n'a jamais autant dépensé

    Pour équiper les armées

     

    Oui, oui, tout a changé

    L'air est complètement vicié

    Et si tu n'es pas asphyxié

    Tu finiras empoisonné

     

    Ils refusaient la soumission

    Où conduit la consommation

    Partaient élever chèvres et moutons

    En Ardèche ou en Aveyron

     

    Ils ne voulaient plus faire la guerre

    Parce que nous sommes des sœurs et frères

    Ils voulaient un monde utopique

    On les nommait hippies, beatnicks

     

    Oui, oui, tout a changé

    Les temples de nos sociétés

    Où l'on se retrouve pour communier

    S'appellent des supermarchés

     

    Oui, oui, tout a changé

    L'égoïsme et l'avidité

    Continuent de nous dévaster

    On est trop nombreux pour partager

     

    A cause de leurs idéaux

    Ils se faisaient traiter d'idiots

    Un de ces jours prochains, bientôt

    J'espère pouvoir mourir idiot

     

    Ils accrochaient à leurs cheveux

    Les fleurs qui les rendaient heureux

    N'envisageaient que le bonheur

    De construire un monde meilleur

     

    Oui, oui, tout a changé

    La terre est complètement polluée

    On n'a jamais autant dépensé

    Pour équiper les armées

     

    Oui, oui, tout a changé

    L'air est complètement vicié

    Et si tu n'es pas asphyxié

    Tu finiras empoisonné

     

    Oui, oui, tout a changé

    L'égoïsme et l'avidité

    Continuent de nous dévaster

    On est trop nombreux pour partager

     

    Oui, oui, tout a changé

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Janvier à 10:41

    Et ça ne va pas aller en s'arrangeant j'en ai peur

    Bravo Jean-Luc et très bonne année 2019 à toi

    Bisous

    2
    Vendredi 4 Janvier à 10:43

    Un grand bravo pour ce texte tellement vrai ! 

    On en a rêvé de l'An 2000 ! On y croyait... tout allait être merveilleux, super moderne, la belle vie qui nous attendait. Et quand on voit le résultat, on ne peut que regretter notre si belle époque...

    Bonne journée

    3
    Vendredi 4 Janvier à 13:53

    Pour une fois on ne parle pas ici des hippies pour se moquer d'eux. Nous devrions sans doute reprendre certains de leurs idéaux, qui n'étaient pas ridicules du tout.

    Merci pour cette chanson "pop"!

    4
    Vendredi 4 Janvier à 14:29

    Bonjour Jean - Luc et merci pour ta chanson hyper réaliste ! .

    Avec tous mes voeux pour une bonne continuation avec ta chabson 

    et bonne santé . Amitiés , escapade , 

    5
    Samedi 5 Janvier à 10:12

    Bonjour

    un petit tour rapide pour souhaiter une bonne année 2019
    et un bon weekend

    je reviens lundi pour mes commentaires et du temps pour les blogs amis hi hi hi

    6
    Lundi 7 Janvier à 14:29

    Re coucou Jean Luc , oui je passe ré écouter " Les Pappys " et encore bonne continuation avec ta chanson ! . Amitiés, escapade , 

    7
    Vendredi 11 Janvier à 11:08

    Bonjour

    mon passage du vendredi pour souhaiter un bon weekend

    8
    Mercredi 23 Janvier à 12:14

    J'aime beaucoup
    trop nombreux pour partager ? il faut le dire à tous les profiteurs !

    ... il y a quelques années, j'ai rencontré un des Poppys
    ils ont été exploités, ils n'ont rien touché pour leurs prestations 
    ils étaient en procès depuis plusieurs décennies 

    bonne journée
    Bernard 

      • Mercredi 23 Janvier à 13:37

        Ton témoignage confirme que "l'industrie du disque" ne "produit" pas que du rêve...

    9
    Dimanche 27 Janvier à 12:04

     

    J’avais 13 ou 14 ans lorsqu’ils en avaient au moins 18, ils étaient comme de grandes sœurs et grands frères, ils donnaient le ton à l’époque… ils sont ma jeunesse… et, comme cette chanson 

     https://www.youtube.com/watch?v=0mH23CAV7jE

    que j’ai maintes fois interprétée (en français…) avec le groupe de copains dans lequel j’ai fait mes classes de chanteur… dans mon cœur… for ever…

    10
    Jeudi 14 Février à 18:32

    Bonjour, au hasard j'arrive, je lis, j'écoute, c'est bon, il faut toujours espérer, amicalement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :