• Le téléphérique

     

     Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM 2020

     

    Après la télé pas toujours féerique

    le téléphérique... chanson de bric et de broc

     

     

     

     

    Ecouter "Le téléphérique"

     

     

    Autrefois, il y avait l'antique

    Aujourd'hui, c'est plutôt l'en toc

    Y'avait déjà des bourrés de fric

    D'autres avec des trous à leurs frocs

     

    Y'en a qui n'pensent qu'à la barrique

    Quand certains préfèrent le baroque

    On aime ce que d'autres éradiquent

    Fumer des joints ou du haddock 

     

    Mais, je ne monterai pas dans le téléphérique

    Suspendu au-dessus des rocs

    Je n'apprécie pas les voyages en oblique

    Même en étant remonté à bloc

     

    Non, je ne monterai pas dans le téléphérique

    Accroché à un élastoc

    C'est un engin vraiment diabolique

    Et j'tiens pas à me retrouver en loques

      

    Comme me le disait Véronique

    Après avoir vu l'Orénoque

    C'est aussi beau que l'Antarctique

    Sauf qu'il y a moins de bébés phoques

     

    On a lu des romans épiques

    Qui nous parlaient d'une autre époque

    Y'en a qui cherchent le schmilblick

    D'autres qui s'en prennent à Du schnock

     

    Mais, je ne monterai pas dans le téléphérique

    Suspendu au-dessus des rocs

    Si on m'oblige à un voyage en oblique

    Je vous prouverai que j'suis pas ventriloque

     

    Ne venez pas chercher la polémique

    Les ferrailleries, je m'en moque

    Non, je ne monterai pas dans le téléphérique 

    Suspendu au-dessus des rocs

     

    Non, je ne monterai pas dans le téléphérique

     

    Non, je n'y monterai pas, dans le téléphérique

    Non, non, non, non, non

    Je n'y monterai pas

    Dans le tété, dans le lélé

    Dans le téléphérique

    Non, je n'y monterai pas, dans le téléphérique 

      

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Janvier à 13:16

    Moi non plus je monterais pas dans un téléphérique j'ai le vertige hihi

    Sympa cette chanson Bravo Jean-Luc

    Gros bisous et très bonne année 2020 à toi

      • Mercredi 1er Janvier à 16:07

        Merci, Patricia, très bonne et heureuse année à toi également... une année sans téléphérique... mais aux mille douceurs... Bisous

    2
    Mercredi 1er Janvier à 13:40

    Ok, ok, on ne montera pas dans le téléphérique ! yes

    Mais que ça ne nous empêche pas de se souhaiter le meilleur pour la nouvelle année, avec la santé, le bonheur et... beaucoup de nouvelles chansons !

      • Mercredi 1er Janvier à 16:33

        Merci, Luc, tous mes vœux de bonheur et de santé pour cette nouvelle année !

        Niveau chansons, il devrait y en avoir quelques-unes... a priori...deux écueils sont redoutés par l'auteur : la pénurie et le trop-plein... autrement dit, rapport à la situation évoquée, décrocher ou péter un câble...

    3
    Mercredi 1er Janvier à 16:13

    Oui j'aime ta chanson mais pas trop les téléphériques !! . Une chanson bien sympa et reçois tous mes voeux pour une année en musique ! . Bon premier jour de l' année Jean Luc , amitiés , escapade , 

      • Mercredi 1er Janvier à 17:24

        Merci, Escapade... je t'adresse mes meilleurs voeux pour l'année 2020, avec de belles découvertes à partager ! Amitiés. Jean-Luc

    4
    Jeudi 2 Janvier à 09:14

    Une chanson très chic! C'est pas du toc.

      • Jeudi 2 Janvier à 10:26

        Pour qui n'est pas addict... une chanson ad hoc...

    5
    Samedi 4 Janvier à 10:59



    Bonjour,



    mon passage du samedi
    en ce 2020 tout nouveau


    mon poeme d'an nouveau


    je te souhaite la bonne année,
    que tout soit joie et bonheur
    de la santé, des reussites et honneurs
    tout au long de ce nouvel an arrivé

    le merveilleux pour tous les amis
    avec cet an nouveau arrivé
    que tout ce qui le mieux va vous passer
    aux coeurs et dans nos vies

     

     

    superbe trait d'humour chansonnier

    et bien moi aussi j'ai peur du telepherique

    la montagne je prefere y grimper a pied,

    et librement a ma guise, comme disait le duc

    meme des heures de marche me comblent de joie et de decouvertes

    plutot que ces machineries qui nous simplifient voies et parcours

    mais qui nous rendent esclaves de la technique, de la modernité

    esclaves de moyens que parfois on pourrait se passer, s'en dispenser

    et surtout esclaves du prix a payer , de la consommation payante

    pour aller au plus simple appareil on nous dénude de nos sous, dessous


    bon weekend

      • Samedi 4 Janvier à 18:42

        Merci, Philippe, pour ces poétiques vœux, je te souhaite le meilleur pour cet an nouveau... puisse-t-il se montrer à la hauteur de sa promesse... à savoir, 20/20 !

        La poésie est une tout autre machinerie capable de nous élever... je partage avec toi le goût de l'ascension pas à pas... remarquons aussi qu'une montagne peut être très jolie...vue d'en bas...

        Bon weekend

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :