•  

     

    Paroles: Jean-Luc Taburet

    Musique, arrangement, instruments, enregistrement, mixage: Pascal Grondin

     

    Si je dois revenir sur cette planète

    Quand j’aurai cassé mes raquettes

    Si je dois sortir de ma cage

    Pour de nouveaux enfantillages

    Je demande à ne pas faire de réapparition

    En pachyderme, en papillon

    Je veux choisir entre ces deux petites bêtes

    Qui tournent,  tournent, tournent dans ma tête

     

    Loup ou phoque

    Un phoque ou un loup

      

    Un phoque pour jouer sur la banquise

    Et me gaver de friandises

    Un loup pour faire peur aux méchants

    A ceux qui ne sont jamais contents

    Si du premier, j’adore la conversation

    J’aime la force du second

    J’accepte de refaire une ou deux cabrioles

    Si je suis dans la peau d’une de ces bestioles

     

    Refrain

     

    J’aime les phoques et leurs ballons

    Qu’existe t-il de plus mignon

    J’aime les loups,  pas sanguinaires

    Juste un peu mauvais caractère

    Puisque pour l’un et l’autre j’ai de l’admiration

    J’en ai fait une association

    Ça me donne ce petit grain, cet air plutôt bébête

    Qui tourne, tourne, tourne dans ma tête

     

    SACEM 1994


    6 commentaires
  •  

     

    Arrangement, instruments, enregistrement, mixage : Bernard Leroux

     

    Il y a des nuits prolixes 

    Où je fais de la barre fixe

    Accroché au stylo

    Des mots, des mots, des mots

     

    Il y a des nuits divines

    Où l’encre te dessine

    Sans qu’il y ait déraison

    Fidèle apparition

     

     Qu’est-ce qui fait que j’ai pas sommeil

    Que je caresse les pieds du réveil

    Qu’est-ce qui me transforme en pâture

    Des draps des couvertures

      

     Une heure, deux heures, trois heures, quatre heures

     Je connais toutes les chansons

    De l’ami carillon

     

    Il y a des nuits en scène

    Longues et musiciennes

    Où ma respiration

    Trahit mon émotion

     

    Il y a des nuits rivières

    Où l'âme est prisonnière

    Où, même l'édredon

    Murmure ton prénom

     

    Paroles et musique: Jean-Luc Taburet

    SACEM 2013

     

     


    5 commentaires
  •  

     

    Je me souviens d’un mur

    Etrange architecture

    Séparant les pays

    En deux clans ennemis

     La folle construction

    Aux pauvres fondations

    Vit venir le moment

    Du grand effondrement

     Alors le monde est devenu mondial

    L’économie ultra libérale

    Mais, dommages collatéraux

    La mort de nos acquis sociaux

     

    C’est pas que je sois nostalgique

    De ces périodes utopiques

    Mais les marchés ont gagné

    Et on va en baver

    Je ne suis pas un supporter

    Des grillages ou des rideaux de fer

    Mais les marchés ont gagné

    Et on va dérouiller

     

    Quand les marchés régulent

    Lorsque l’état recule

    Les fonds, les capitaux

    Trouvent l’eldorado

     Quand l’administratif

    Face au spéculatif

    Met les genoux à terre

    C’est le pied pour les affaires

     Et pour encore plus profiter

    Il va falloir tout niveler

    Par le haut pour le capital

    Par le bas pour le droit social

     

     C’est pas que je sois fanatique

    Des sociétés bureaucratiques

    Mais les marchés ont gagné

    Et on va en baver

     Il n’y a plus ni Est, ni Amérique

    L’unique boussole aujourd’hui c’est le fric

    Les marchés ont gagné

    Et on va déguster

      

    Depuis que les pactoles

    Sont les rois du pétrole

    La quête des pépites

    Ne voit plus de limite

     Dans la compétition

    Aux valorisations

    La mise en concurrence

    Des pauvres entre eux est une chance

     Les uns se gavent à la bourse

    Les autres rament pour faire les courses

    Il y a de beaux fruits dans la crise

    Au milieu des queues de cerises

     

    G20, OMC et FMI

    Régentent le nouvel ordre établi

    Pour les marchés qui ont gagné

    Qui vont nous en faire baver

     Allende, Cuba et cetera

    Maintenant Tsipras qu’il faut mettre au pas

    Les marchés ont gagné

    Et on va en baver

    Les marchés ont gagné

     

    Paroles et musique: Jean-Luc Taburet

    SACEM 2015


    5 commentaires
  •  

     

    Enregistrement réalisé à l’aide d’un seul micro pour l’ensemble lors d'une répétition en juin 2015, avec Bernard Leroux (guitare, chœurs) Christian Perrot (clavier) et ma fille, Louise, (balais caisse claire).

     

    Ma chanson.net

     Elle va pas changer la planète

    Elle va pas rester dans les têtes

    Elle va passer par la fenêtre

     

    Ma chanson.net

    Elle aura jamais sa jaquette

    Au premier rang, dans les bannettes

    C’est un fichier, une disquette

     

    Par les tuyaux, et par la fibre

    Sur quelques écrans, elle vibre

    Elle essaie de se montrer digne

    D’être postée et mise en lignes

     

    Ma chanson.net

    Elle vient souvent dans ma chambrette

    Me réchauffer dessous la couette

    Quand le cœur n’est pas à la fête

     

    Ma chanson.net

    Elle va pas vous faire des claquettes

    Elle fera pas danser les Claudettes

    Pour vous en mettre plein les mirettes

     

    Sur le réseau, elle résonne

    A côté des musiques bonnes

    On ne l’entend pas sur des plages

    Mais elle se découvre à la page

     

    Ma chanson.net

    Loin des tambours et des trompettes

    Elle ira pas dans les compètes

    Pour un trophée, pour un gadget

     

    Ma chanson.net

    Avec sa mélodie simplette

    Ses paroles d’apprenti poète

    Elle gagnera que des clopinettes

     

    Ma chanson.net

    Elle va pas changer la planète

    Elle restera pas sur les tablettes

    Elle est déjà aux oubliettes

     

    Mais ma chanson.net

    Elle n’en a pas ras la casquette

    Elle se sent bien dans ses baskets

    Elle sera toujours mon amourette

    Ma chanson.net

     

    Paroles et musique: Jean-Luc Taburet

    SACEM 2014

     


    9 commentaires
  •  

     

    Paroles et musique : Jean-Luc Taburet

    Arrangement, instruments, enregistrement, mixage et vidéo YouTube : Bernard Leroux

     

    J’suis un chanteur bio

    Pas de la ville ni parigot

    Pas de trottoirs, ni d’caniveaux

    Vous m’entendrez pas dans l’métro

     

    J’suis un chanteur bio

    Pas d’OGM dans mon micro

    Pas d’CO2 dans ma sono

    J’vais à mes concerts à vélo

     

    Un chanteur élevé en plein airs

    En clé de sol et en  Prévert

     

    J’suis un chanteur bio

    J’pollue pas les papiers journaux

    Ni les fréquences des radios

    J’mène ma carrière incognito

     

    J’suis un chanteur bio

    Pas de traitements dans ma promo

    Pas de courant dans mes projos

    Pour mettre en lumière mon égo

     

    Un chanteur produit naturel

    Sans colorant artificiel

     

    J’suis un chanteur bio

    Qui fait son blé dans un chapeau

    Qui paie sans broncher ses impôts

    Même pas tenté par Monaco

     

    J’suis un chanteur bio

    Et vous le comprendrez bientôt

    Dans mon récital au caveau

    Quand mon public, les asticots

     

    Goûteront ma belle nature

    Pour libérer mon âme pure

     

    J’suis un chanteur bio

    Guitare, batterie, un peu d’piano

    J’continue par monts et par vaux

    A cultiver mon vibrato

     

    J’suis un chanteur bio

    Pas de la ville ni parigot

    Pas de trottoirs, ni d’caniveaux

    Vous m’entendrez pas dans l’métro 

     

    Un chanteur élevé en plein airs 

    En clé de sol et en  Prévert

     

    SACEM 2010


    9 commentaires