•  

    Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM 2020

     

     

     

    Ecouter " Les années 20 reviennent "

     

    On les appelait années folles

    Juste après la grippe espagnole

    Dans les ruines d'une première

    Que l'on espérait la dernière

     

    Dans les familles décimées

    Aux revenants défigurés

    Comment y voir la transition

    Entre deux conflagrations

     

    Elles paraissaient tellement anciennes

    Moments d'une époque lointaine

    Pourtant, depuis quelques semaines

    Les années 20 reviennent

     

    Dans tous les domaines de l'art

    Ça pétillait comme dans les bars

    Fièvre soudaine et frénésie

    Un furieux retour à la vie

     

    Dans les villes et les chaumières

    Le progrès portait la lumière

    Et la technique en plein essor

    Le tout début du confort

     

    Refrain

     

    Grand-père était déjà parti

    De son village d'Italie

    Pour peindre les murs à Paris

    Continuer dans une autre vie

     

    C'est là qu'il allait ajouter

    Avec un amour rencontré

    Une autre branche à la lignée

    Que notre mère nous a confiée

     

    Refrain

     

    Mais dans ce grand moment de fête

    Et d'insupportable défaite

    Des uniformes volubiles

    Répandaient les propos hostiles

     

    Alors, une autre pandémie

    Nouvelle faillite de l'esprit

    Malgré cet appétit de vivre

    Bientôt, on brûlerait des livres

     

    Elles paraissaient tellement anciennes

    Moments d'une époque lointaine

    Pourtant, depuis quelques semaines

    Les années 20 reviennent

     

    On les appelait années folles

    Joyeuses, légères et frivoles

    Mais qu'en sera-t-il demain

    De nos prochaines années 20 

     

     

     


    7 commentaires
  •  

     Paroles et musique : Jean-Luc Taburet SACEM 2020

     

    Après la télé pas toujours féerique

    le téléphérique... chanson de bric et de broc

     

     

     

     

    Ecouter "Le téléphérique"

     

     

    Autrefois, il y avait l'antique

    Aujourd'hui, c'est plutôt l'en toc

    Y'avait déjà des bourrés de fric

    D'autres avec des trous à leurs frocs

     

    Y'en a qui n'pensent qu'à la barrique

    Quand certains préfèrent le baroque

    On aime ce que d'autres éradiquent

    Fumer des joints ou du haddock 

     

    Mais, je ne monterai pas dans le téléphérique

    Suspendu au-dessus des rocs

    Je n'apprécie pas les voyages en oblique

    Même en étant remonté à bloc

     

    Non, je ne monterai pas dans le téléphérique

    Accroché à un élastoc

    C'est un engin vraiment diabolique

    Et j'tiens pas à me retrouver en loques

      

    Comme me le disait Véronique

    Après avoir vu l'Orénoque

    C'est aussi beau que l'Antarctique

    Sauf qu'il y a moins de bébés phoques